Activision Blizzard s’empare du créateur de Candy Crush Saga

Le géant du jeu vidéo Activision Blizzard a annoncé son intention de racheter l’éditeur King Digital Entertainment, créateur de Candy Crush Saga et Bubble Witch Saga. Le montant de la transaction devrait s’élever à 5,9 milliards de dollars.

Activision Blizzard, ancienne filiale de Vivendi, n’a pas toujours eu un grand intérêt pour la téléphonie mobile. Exploitant sur smartphone des applications liées à ses licences à succès sur console et PC (World of Warcraft, Skylanders et Call of Duty notamment), l’entreprise vient pourtant de dépenser une somme astronomique pour racheter l’un des éditeurs les plus en vue de l’univers vidéoludique mobile : King Digital Entertainment. Si vous ne savez pas de qui il s’agit, peut-être devrions-nous vous rappeler le titre de son jeu à succès ? Candy Crush Saga.

King Digital Entertainement, qui s’est fait connaître avec le puzzle game freemium le plus téléchargé au monde, a donc signé un accord avec Activision Blizzard, l’une des dix plus importantes entreprises du jeu vidéo mondial. Le groupe américain s’engage à racheter l’ensemble des actions de King Digital Entertainment pour un montant global de 5,9 milliards de dollars, soit une valorisation de 18 dollars par action. L’opération devrait être finalisée avant la fin du printemps prochain, et doit être validée par la prochaine assemblée des actionnaires et par la Haute Cour d’Irlande.

Un rachat pas si cher payé

Parmi les points contestables par l’administration irlandaise, le prix de la transaction. Car, à 18 dollars, nous sommes évidemment loin du prix auquel le titre avait été introduit en bourse l’année dernière (22,5 dollars). Cependant, depuis un an, les résultats de King Digital Entertainement ne progressent plus. Au second trimestre 2015, King annonçait un chiffre d’affaires de 490 millions de dollars, en baisse de 17,5 % par rapport à l’année précédente, et un bénéfice net de 119 millions de dollars, en baisse de 27,9 %. Des chiffres en fort recul qui s’explique par une baisse considérable du nombre de joueurs qui acceptent d’acheter des options payantes dans les jeux (-27 %). Un paradoxe, car le nombre de joueurs actifs augmente et que la profitabilité par joueur qui paie progresse aussi.

Seulement, malgré une augmentation de son catalogue de jeu, King Digital Entertainment ne parvient pas à cristalliser l’attention comme il est parvenu à le faire avec Candy Crush Saga. Les revenus générés par les autres licences de l’éditeur reculaient de 30 % en un an. Tandis que Candy Crush Saga, qui vient de voir apparaître son millième niveau, s’essouffle petit à petit. Tendance que nous avions déjà observée en début d’année. Autant de petits détails qui expliquent certainement le montant négocié par Activision. Mais aussi la décision des managers de King de vendre.

Bientôt un « Call of Duty Saga » ?

Que peut-on attendre pour la suite ? King deviendra certainement le studio de développement de jeux mobiles d’Activision Blizzard, lequel devrait, comme Electronic Arts, Square-Enix, Capcom, Warner Interactive, Disney Interactive ou Ubi Soft, multiplier les initiatives sur les smartphones et les tablettes. Il ne serait donc pas étonnant de voir apparaître de nouveaux jeux portés par les grandes licences d’Activision (Destiny, Rockband, Starcraft, Prototype, Diablo) débarquer sur mobile afin d’épauler celles qui y sont déjà présentes. Nous envisageons également qu’Activision exploitera ses licences dans des jeux au gameplay similaire à Candy Crush ou Bubble Witch. Enfin, cette acquisition sera l’occasion pour Activision de créer des ponts entre plusieurs univers : la mobilité et le jeu vidéo plus traditionnel (PC et consoles), le casual gaming et les hardcore gamers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s