YouTube Red : une formule payante, pratique et sans pub

YouTube Red, la formule sans pub et payante du service de Google va démarrer le 28 octobre. Il est prévu une disponibilité à l’international début 2016, les américains auront donc la primeur de cette nouvelle offre.

Pour 9,99 $ par mois, on pourra regarder et écouter le contenu de YouTube sans croiser de publicités d’aucune sorte. Ce compte fonctionnera sur tous les appareils où existe un client YouTube : ordinateurs , smartphones (iOS/Android), tablettes, consoles (Xbox 360, Xbox One, Wii U, Playstation 3), Apple TV, Chromecast, Smart TV et TV Android.

Pour les utilisateurs iOS, ce tarif ne sera valable qu’en le prenant sur le web. En cas d’achat In-App, Google fera payer 12,99 $ pour compenser la part que s’octroie Apple.

Ce compte Red inclura également l’accès à la formule payante d’écoute en streaming de Google Play Music. Ce dernier concurrence les Spotify et consorts mais aucun d’eux ne peut prétendre offrir autant de contenus vidéos que YouTube. C’est l’un des avantages que fait valoir Google pour amener les habitués du tout gratuit sur YouTube à ouvrir leur portefeuille.

Red sera également accompagné de fonctions et apps supplémentaires. YouTube va lancer très vite une nouvelle app YouTube Music avec laquelle on écoutera ses artistes. Une manière de spécialiser une app à cet usage spécifique, plutôt que d’obliger à utiliser l’app YouTube complète. Il y aura également dans Music des suggestions pour écouter d’autres titres en fonction de ce que l’on a choisi au départ, comme le font les radios chez les concurrents.

YouTube Red permettra de télécharger ses vidéos pour les regarder hors ligne (elles peuvent être conservées ainsi pendant 30 jours). Ces clips pourront être enregistrés en local avec une connexion cellulaire ou uniquement Wi-Fi. Un autre réglage permettra de définir la qualité de l’image de manière à réduire les volume à télécharger et à stocker.

Une fois en local ces vidéos perdront quelques fonctions associées, comme de pouvoir les commenter ou les « aimer ». Néanmoins, la possibilité de télécharger une vidéo sera laissée à la discrétion de son éditeur, qui pourra l’empêcher.

Toujours avec cet abonnement actif, les vidéos pourront être lues en arrière plan, même si une autre app est utilisée ou si l’écran est éteint. Un réglage encore permettra de jouer ces clips en tâche de fond, uniquement si des écouteurs, enceintes ou autre périphériques audio externes sont branchés.

YouTube proposera un premier mois d’essai gratuit à cette formule — dont 55% des revenus, basés sur les visionnages, seront reversés aux créateurs. Elle n’aura bien sûr rien d’obligatoire. Le YouTube gratuit tel qu’on le connaît aujourd’hui ne va pas disparaître.

Mais pour attirer le chaland, l’année prochaine, Google étoffera Red avec des films et séries créés exclusivement pour YouTube. Enfin, les autres pays devraient aussi bénéficier à terme de YouTube Kids, une version très encadrée du service pour les enfants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s