Google : le LG Nexus 5X est enfin officiel

La conférence Nexus a duré une heure et quinze. Un temps excessivement court pour présenter non pas deux, ni trois, mais quatre produits. Une session donc riche en information et rythmée que nous vous détaillerons dans différents articles. À commencer par le Nexus 5X de LG.

Comme prévu, Google a tenu sa conférence de presse Nexus à San Francisco en fin d’après-midi. Une conférence riche en information et en nouveaux produits. Quatre nouvelles plates-formes ont été dévoilées : les Nexus 5X et 6P, comme nous nous y attendions, et Pixel C qui a fait l’objet d’une rumeur en milieu de journée et la seconde génération de Chrome Cast, sans oublier Marshmallow et quelques nouveaux services (Nexus Protect, Google Play Music Family Plan, etc.). Ce soir, nous consacrons deux articles pour les deux smartphones et aborderons dès demain les autres annonces de la firme de Mountain View.

Un successeur qui veut rester abordable

Le Nexus 5X de LG est donc officiel. Successeur naturel du fameux Nexus 5 qui a tant oeuvré pour la notoriété non seulement de la marque coréenne, mais également à la gamme Nexus, auparavant réservée à une frange technophile de consommateurs avertis. Le Nexus 5 a été un succès commercial pour les deux partenaires, bien plus que le Nexus 4. Et c’est donc tout naturellement que Google a souhaité s’appuyer sur la même équipe. Le résultat est bon. Très bon même à première vue, même s’il faudra attendre que le mobile soit disponible pour les tests.

La fiche technique du smartphone était déjà largement connue, suite aux nombreuses fuites qui ont alimenté notre fil d’actualité ces derniers mois. Nous connaissions son design, ses composants et même son nom bien avant l’heure. Faisons donc un rapide rappel avec les informations officielles : le Nexus 5X s’appuie un châssis en polycarbonate moulé par injection. Sa dalle tactile mesure 5,2 pouces pour une définition d’écran Full HD. Soit une résolution de 423 pixels par pouce. Elle est recouverte d’un verre renforcé Corning Gorilla Glass 3 avec un revêtement antitâche graisseuse.

Des prestations pas toujours à la hauteur

Sous l’écran, le système s’appuie sur le Snapdragon 808 de Qualcomm (et non 810 comme il est mentionné sur le site officiel de Google), chipset hexa-core cadencé à 1,8 GHz (pour les deux cœurs Cortex-A57). Le chipset graphique intégré est l’Adreno 418. L’ensemble est accompagné de 2 Go de mémoire vive au format LPDDR3, ce qui paraît bien dommage, compte tenu de la plate-forme. La batterie offre une capacité de 2700 mAh et est compatible Quick Charge 2.0. Pas de chargement sans fil en revanche, autre point négatif. Côté stockage, nous aborderons la question en fin d’article puisque deux options seront proposées.

Passons à la photo. Sur ce point, le Nexus 5X (mais aussi le Nexus 6P, comme nous le verrons) profite du savoir-faire de LG puisque l’appareil photo dispose d’un autofocus laser, le Coréen ayant été le premier à proposer cette option. Le capteur en lui-même est une curiosité, qui nous rappelle les capteur iSight d’Apple : 12,3 millions de pixels, chacun mesurant 1,55 micron. C’est bien plus que la moyenne et cela devrait offrir de belles photos en basse luminosité. Le capteur est associé à un objectif ouvrant à f/2.0 et un double flash LED. Pas de stabilisateur optique ici. À l’avant, vous retrouvez un capteur 5 mégapixels (1,4 micron le pixel) et un objectif ouvrant à f/2.2.

Un centre névralgique pour les capteurs

Parmi les autres éléments notables l’arrivée d’un lecteur d’empreinte digitale appelé Nexus Imprint. La particularité de ce capteur, situé au dos de l’appareil, à côté du capteur photo principal, est de déverrouiller le mobile en une seule étape et non deux (allumage, puis déverrouillage). La lecture de l’empreinte est rapide, promet Google. Le lecteur d’empreinte est géré par un nouveau coprocesseur similaire au M9 d’Apple : Android Sensor Hub. Ce composant gère l’activité du mobile, les capteurs, la gestuelle et les profils énergétiques. Boussole, gyroscope, baromètre, accéléromètre et capteurs divers sont concernés. Le Nexus 5X est également compatible LTE catégorie 6, WiFi ac MiMo dual-band, Bluetooth 4.2 et GPS Glonass. Il est évidemment compatible Google Fi.

Côté connecteurs et équipements divers, vous retrouvez 3 micros différents (un pour parler, deux pour annuler les bruits ambiants), un haut-parleur à l’avant, sous l’écran, un port USB type-C (peut-être le début d’une généralisation de cette connectique), un seul emplacement pour une nano-SIM et un port jack 3,5 mm évidemment. Pas de port microSD, sinon l’option de stockage ne servirait à rien. L’ensemble tourne évidemment sous Marshmallow, mais nous y reviendrons demain. La coque mesure 7,9 mm d’épaisseur pour 136 grammes sur la balance. Le mobile sera proposé en gris carbone, blanc quartz et bleu givre.

Disponible dès aujourd’hui… aux Etats-Unis

Bonne nouvelle, le mobile est d’ores et déjà disponible. Mauvaise nouvelle, il ne l’est pas en France, mais aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Japon et en Irlande. Puisque la zone euro n’est pas encore concernée, la conversion dans notre monnaie n’a pas encore été annoncée. Mais voici à titre indicatif les prix en dollars : la version 16 Go est proposée 379 dollars. Comptez une cinquantaine de dollars pour doubler cette capacité. Rappelons qu’il n’y a pas de port microSD pour en augmenter la capacité. Curieusement, il n’y a pas de version 64 Go prévue (pour l’instant).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s