La Russie veut faire reculer iOS et Android avec son propre OS fait maison

La souveraineté numérique, la Russie y pense de plus en plus. Les autorités ont ainsi déjà fait part de leur volonté de privilégier les équipements produits par des fabricants nationaux. En matière de système d’exploitation, là aussi les choses avancent.

Et ce dernier n’est pas un inconnu puisqu’il est à l’origine d’un OS pour appareils mobiles : Sailfish (bâti sur les fondations de Meego, et donc Linux). Avec son partenaire, le gouvernement russe souhaite faire reculer drastiquement la part des OS étrangers.

Sur mobile, ces OS, dont Android et iOS, équipent 95% des terminaux utilisés dans le pays. Avec le soutien au développement d’un nouvel OS, Nikolai Nikiforov espère ramener cette part à 50% d’ici 2025.

La Russie n’est pas le seul Etat à émettre le souhait de disposer d’un OS national. Avec COS, basé sur Linux, la Chine aussi pourrait se doter d’un OS souverain. De quoi rivaliser avec Windows, Android et iOS ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s