Microsoft doit d’abord balayer devant sa porte , avant de critiquer la gestion des mises à jour Android !

Windows 10 arrive, c’est l’occasion pour Microsoft d’en remettre une couche sur la sécurité inhérente aux mises à jour. Terry Myerson, qui dirige le développement de Windows, n’a pas mâché ses mots : « Google fournit un gros tas de… code, sans aucun engagement sur la mise à jour de votre appareil. Google ne prend aucune responsabilité pour mettre à jour les appareils des clients et refuse de la prendre, laissant les utilisateurs et les entreprises de plus en plus exposés chaque jour où ils utilisent un appareil Android ».N’en déplaise au responsable, c’est la philosophie retenue par Google, et on sait maintenant depuis des années qu’il est beaucoup plus simple d’obtenir les mises à jour en temps et en heure dès lors que l’on se tourne vers un appareil de type Nexus. Si l’on se tourne vers un autre constructeur, la responsabilité des mises à jour est en effet transférée. On pourrait évidemment reprocher à Google de ne pas durcir un peu le ton devant l’immense quantité de modèles arrivant chaque année et pour lesquels le support est minimal, surtout sur l’entrée de gamme, mais il n’est pas dit que la firme veuille écraser la poule aux œufs d’or : elle touche un petit pourcentage sur chaque vente d’appareil équipé d’Android et des Google Play Services.

En outre, même si la situation des mises à jour est moins problématique du côté de Windows Phone, il n’y a pas vraiment de quoi non plus critiquer la concurrence. Ce serait oublier un peu rapidement que le système mobile a eu ses déboires, notamment l’arrivée d’un Windows Phone 8 qui nécessitait obligatoirement du nouveau matériel. Difficile de faire passer la pilule pour ceux qui, trois ou quatre mois avant, avaient acheté un Lumia 800 alors flambant neuf et n’ont eu droit qu’à un maigre Windows Phone 7.8. La gestion des mises à jour sous Windows Phone 8 permet quant à elle d’obtenir finalement les fonctionnalités promises, mais de nombreuses barrières ralentissent le processus. Or, Microsoft n’a absolument rien dit dans ce domaine : on ne sait pas comment la firme compte accélérer cette diffusion alors que les constructeurs et opérateurs de téléphonie ont leur mot à dire.

Notez que Microsoft a profité de sa conférence d’ouverture Ignite hier soir (anciennement TechEd) pour présenter un Windows Update destiné aux entreprises, et sur lequel nous reviendrons dans une actualité dédiée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s